Le 25 novembre 2019, la Direction Régionale de l’Eau et de l’Assainissement de la Boucle du Mouhoun (DREA-BMH) en collaboration avec l’Office Nationale de l’Eau et de l’Assainissement (ONEA) a tenu un atelier de concertation sur le rapport diagnostic du PR-AEP. Cette rencontre d’examen du rapport diagnostic a été présidée par le Secrétaire Général de la Région at a connu la participation effective des hauts commissaires de province, des services techniques du monde rural (Agriculture, Elevage, Environnement) et ceux des services en charge de la santé, de l’éducation ainsi que des acteurs en charge de la gestion des ouvrages d’AEP. L’objectif principal de cette rencontre était de soumettre ce rapport diagnostic à l’appréciation de tous ces acteurs afin d’améliorer son contenu.

Les acteurs (DREA-BMH et ONEA) de la région de la Boucle du Mouhoun ont entamé depuis le mois de mai 2019, l’élaboration d’un document de diagnostic du Programme Régional d’Approvisionnement en Eau Potable (PR-AEP). Sa rédaction a été rendue possible grâce à la consultation des études, des rapports et des données disponibles, ainsi qu’à une collecte de données auprès de l’ensemble des acteurs concernés par le secteur de l’AEP dans la région. L’analyse et la synthèse de l’ensemble de ces données ont permis de disposer d’un document qui dresse l’état des lieux de la région en matière d’AEP.
Ce rapport diagnostic fait ressortir notamment les données administratives, économiques et sociales sur la région. Il présente également les principaux indicateurs de la région en matière d’AEP et de gestion du service public de l’eau aussi bien en milieu urbain qu’en milieu rural. Il se termine par les orientations stratégiques qui donnent un aperçu des principes de planification et les choix stratégiques à opérer pour un accès universel à l’eau potable.
L’élaboration de ce rapport diagnostic vient une fois de plus confirmer la nécessité d’évoluer vers des infrastructures d’approvisionnement en eau potable de grande envergure permettant de répondre efficacement et durablement aux défis actuels du secteur. En effet, la région de la Boucle du Mouhoun abrite à ce jour 19 villages sans forages à cause notamment de leur contexte hydrogéologique difficile. Les Adductions d’Eau Potable Multi-villages (AEP-MV) apparaissent comme une solution efficace pour desservir ces villages ainsi que les localités qui ont des problèmes de qualité d’eau. C’est dans cette vision que les orientations stratégiques du rapport ont préconisé la construction de Centres de Production d’Eau (CPE) pour mobiliser la ressource là où elle est abondante afin de satisfaire les besoins de ces zones déficitaires.

Rappelons que ce rapport diagnostic a déjà été soumis à l’amendement des acteurs communaux du 04 au 08 novembre 2019 à travers des ateliers tenus dans les six (06) provinces de la région. L’un des objectifs recherché par la DREA-BMH et l’ONEA était que les acteurs locaux s’approprient le contenu de ce document dans la perspective de pouvoir accompagner efficacement le processus. Les participants ont à cet effet discuté les résultats et ont fourni des éléments supplémentaires qui ont servi à enrichir la qualité du document. Ces ateliers ont par ailleurs constitué une opportunité pour informer et sensibiliser les acteurs locaux sur les grandes orientations du PN-AEP.


L’élaboration de ce PR-AEP s’inscrit dans le cadre du programme pays 2016-2020 de la coopération danoise DANIDA, engagement au développement, volet AEP. Elle concerne trois (03) régions pilotes que sont la Boucle du Mouhoun, les Cascades et les Hauts-Bassins. L’idée est que l’expérience tirée de ce premier exercice serve à l’élaboration de documents similaires dans les autres régions du Burkina.

En rappel, la stratégie du Burkina pour l’atteinte des Objectifs du Développement Durable (ODD, 2016-2030) en matière d’eau et d’assainissement est déclinée en 5 programmes opérationnels dont le PN-AEP approuvé en juin 2016. Le PR-AEP se conçoit comme la déclinaison régionale du PN-AEP. Il dessine le plan directeur du développement du service public de l’eau potable dans la région en apportant des réponses concrètes à la problématique de l’accès à l’eau potable. A l’image du PN-AEP, le PR-AEP intègre les milieux rural, semi-urbain, péri-urbain et urbain (périmètre ONEA).

Aller au haut